Conférences

Conférence 7 mars 2015 – Algérie: La question des hydrocarbures

Publié le Mis à jour le

À l’heure où le prix du baril de pétrole avoisine les 50 dollars, lesté par une offre abondante, l’Algérie veut lancer l’exploitation de gaz de schiste.Hydrocarbure-Algerie-v2

Le procédé extractif est extrêmement coûteux en investissements financiers avec une rentabilité plus que douteuse, il est de plus avéré qu’il est destructeur d’équilibres écologiques et dévastateur de ressources hydrauliques déjà fort rares.
Nombre d’entreprises étasuniennes engagées dans la production de ce type d’hydrocarbures intimement liés à la roche par fracture hydraulique procédé connu depuis longtemps mais mis à profit quand le baril semblait stable à plus de 80 dollars ont enregistré des pertes importantes. Il faut sans cesse multiplier les forages dans un champ donné pour maintenir un même niveau de production. Les USA espéraient reconquérir une relative indépendance énergétique après le peack oil qu’ils ont connu dans les années soixante-dix.

L’Algérie est-elle en train de valider l’hypothèse avancée par certains spécialistes que 80% des réserves d’énergie pétrolière et gazière estimées dans le monde sont incertaines voire fantaisistes ?

Pourquoi ce pays a-t-il géré sa ressource pétrolière comme un bien de consommation et ne l’a-t-il pas utilisée comme un levier de développement ?

Toutes ces questions et bien d’autres encore autour de la géopolitique du pétrole seront traitées par M. Abdellatif Rebah, chercheur en économie, auteur en particulier de « Le développement national contrarié » (2012) et « La Sonatrach, une entreprise pas comme les autres » (2006) à l’Espace Maymana le samedi 7 février 2015 à 18h30.
C’est à l’initiative de FUIQP que la table ronde est organisée autour de la question essentielle de l’impasse à laquelle ont conduit trois décennies de restructurations libérales et de la nécessité de déployer d’autres termes à l’alternative de la déréglementation et de l’ouverture sans protection au marché globalisé.
L’urgence de mettre en place une autre organisation politique et économique s’impose avec d’autant plus d’acuité que nous vivons un retour explicite des guerres coloniales, du pétrole et du gaz.
Participera à cette rencontre M. Abdelkader Saadallah, consultant international dans le domaine de l’exploration pétrolière, éminemment qualifié pour débattre de la question des hydrocarbures et de la catastrophe annoncée du gaz de schiste.

conférence débat organisé avec:
FUIQP
DOCenDOC
Espace Maymana
Collectif contre le gaz de schiste en Algérie

Événement Facebook

Publicités

Conférence : Les origines du chaos dans l’Orient Arabe – 25 janvier 2015

Publié le Mis à jour le

Économiste libanais, auteur de nombreux essais, Georges Corm est un penseur éminent des péripéties mouvementées et sanglantes qui ont secoué le monde arabe ces dernières décennies.Chaos orient- Corm
Il nous fait l’honneur de venir faire le point sur sa situation faussement confuse dont les épicentres de déstabilisation, Irak et Syrie, sont justement les lieux de naissance et d’expansion de la civilisation arabo-musulmane.

Quelques ouvrages parmi les plus connus de Georges Corm :

–  Le Proche-Orient éclaté (2 tomes) (1983 ; Folio/histoire, 2005, 2007, 2012)
– Le nouveau désordre économique mondial ( 1993 ; La découverte) Déjà, bien avant les petits comptables et ‘nouveaux économistes’, il mettait en accusation la bureaucratie bancaire internationale, gestionnaire de l’épargne mondiale.
–  Orient-Occident, la fracture imaginaire (2002; La découverte/poche ,2004)
–  La question religieuse au XXI siècle (2006 ; La découverte/poche, 2007)
–  L’Europe et le mythe de l’Occident (2009 ; La découverte/poche, 2012)
–  Le nouveau gouvernement du monde, idéologie, structure et contre-pouvoirs (2010 ; La découverte/ cahiers libres)
–  Plaidoyer pour une démondialisation des esprits et des économies dans un monde ouvert qui ne serait plus dominée par la spéculation financière
–  Pour une lecture profane des conflits ( 2012; La découverte/cahiers libres)
–  Le nouveau gouvernement du monde (2013 ; La découverte/poche essais)

Georges Corm
Georges Corm

Nous vous donnons rendez-vous le dimanche 25 janvier à 15 h à l’Espace Maymana.
Événement Facebook

Conférence : François Asselineau – L’influence américaine dans les organisations internationales – 18 janvier 2015

Publié le Mis à jour le

Pour commencer cette nouvelle année en beauté nous avons le plaisir d’accueillir le 18 janvier 2015 M. François Asselineau pour une conférence sur l’influence américaine dans les organisations internationales.

Affiche de la conférence
Affiche de la conférence

La colonisation de la France qui l’a privée des instruments de son autonomie politique aussi bien économique qu’en matière de diplomatie et de défense, a eu lieu progressivement. L’étiolement jusqu’à la quasi-disparition de la voie et de la voix françaises résulte d’une par touches successives. S’est opérée d’abord une conquête idéologique qui a disposé entre autres de l’arme hollywoodienne, imposant à la planète entière la norme de l’ «american way of life» et tous ses corollaires infantilisant mais aussi de relais parmi les intellectuels européens et français, véritables mercenaires au service d’un libéralisme qui escamote la justice sociale derrière le prétexte d’une liberté, celle du puissant exercée contre le démuni et le pauvre. Elle s’est concrétisée dans l’institution de nombre de traités et d’accords élaborés par des organisations transnationales nées dans le sillage de la fin de la seconde guerre mondiale, véritables outils de l’hégémonie des USA. François Asselineau va nous exposer au cours d’une conférence qu’il nous fera à l’Espace Maymana le dimanche 18 janvier à partir de 15 heures les modalités de cette prise en main de la France au travers des organisations internationales sous domination des USA. Il est l’un des rares hommes politiques qui se proposent de dessiner un avenir pour la France en rupture avec sa paralysie actuelle dans une construction européenne qui lui a confisqué toute souveraineté. Avec clarté, il revendique que la cinquième puissance mondiale cesse de s’enfoncer dans la crise en dénonçant sans attendre les traités européens. Il souligne l’urgence de l’extraire de l’Union Européenne et de l’euro et de lui restituer son indépendance en abolissant le féodalisme des médias dominants et en reconstituant son service public délabré par les attaques permises par la dérégulation, seule règle admise par l’OMC et l’UE. Actuellement Inspecteur des Finances et Professeur dans plusieurs écoles de commerce, il s’est engagé en politique la première en 1999 en adhérant à Rassemblement pour la France. Membre du Bureau National, il a été élu conseiller de Paris en 2001 sur une liste du XIX arrondissement. Le 25 mars 2007, jour du 50ème anniversaire du Traité de Rome, il a décidé

François Asselineau
François Asselineau

de créer un nouveau mouvement politique , l’Union Républicaine Populaire (UPR) dont le but essentiel est de faire sortir la France des traités européens, unilatéralement et démocratiquement en conformité avec le droit international. (https://www.upr.fr/francois-asselineau)

Bonne année et heureuse à toutes et à tous de la part de l’équipe! Inscription Facebook

Conférence: Présentation du roman « Les Mômes » de M. Rachid Fekkak

Publié le Mis à jour le

L’espace Maymana organise une recontre avec M. Rachid Fekkak l’auteur du roman « Les Mômes« , paru en octobre 2014 aux éditions Edilivre.14-12-20 Les Mômes-Fekka

Venez découvrir tout l’univers de cet hauteur de talent le 20 décembre 2014 à 15h00!

Événement Facebook

Résumé du livre :

Le nom et le prénom de Salih Ben Hum lui causent de nombreux tracas identitaires. Ses camarades de classe musulmans, chrétiens et juifs ainsi que le professeur Sorbonnet, en profitent pour le tourner au ridicule.

Traumatisé, le petit enfant trouve que son malheur est bien moins grave que les souffrances dont sont victimes ses semblables de par le monde, les mômes.

Aussi, par un concours de circonstances surnaturelles, l’enfant va faire un voyage dans l’autre monde. Il y rencontrera des enfants disparus et se liera d’amitié avec eux.


Né en 1949, de formation théorique et pratique en théâtre, Rachid Fekkak a interprété de grands rôles : Garcin (Huis-clos de J.P. Sartre), Egyste (Electre de J. Giraudoux), Dom Juan de Molière2e75d6b ou Saqr Qoraych (Le Bouffon de El Maghout). Il a mis en scène plusieurs pièces de théâtre du répertoire mondial et pratiqué l’animation TV et le cinéma dans des films marocains et internationaux. Il a enseigné le théâtre à l’Université et travaillé durant de longues années à l’initiation des enfants et des jeunes à la pratique théâtrale. Rachid Fekkak est Chevalier des Palmes Académiques (1990) – pour services rendus à la Culture française.

Conférence – Tunisie: Après le printemps quelle saison?

Publié le Mis à jour le

Les révolutions dites arabes ont-elles été des révolutions colorées au même titre que celles qui ont assuré la domination de l’Occident sur les anciens pays satellites de l’Union Soviétique ?revolution-Tunisie

Même s’il a pu être vu ça et là les mains d’ONG financées et conseillées par la NED, n’ont-elles été que cela ?

Pourquoi sont-elles arrivées à ce moment de recomposition de l’Orient arabe après la destruction de l’Irak ?

Qu’a donc à voir l’Islam ou les mouvements politiques d’inspirations musulmanes dans ces émeutes qui ont abouti à des changements dans le personnel politique des pays arabes concernés?

Pourquoi le mouvement a-t-il débuté en Tunisie ?

À quoi a-t-il abouti lorsque sur ses deux flancs, l’Algérie menacée et la Libye est détruite et livrée au chaos d’une guerre civile ?

Quelles perspectives après les élections législatives et présidentielles en Tunisie ?

Toutes ces questions et bien d’autres sont à débattre avec Beligh NABLI à l’espace Maymana ce vendredi 5 décembre 19h.x240-9I9

_

Béligh Nabli est universitaire, enseignant-chercheur en droit public. Directeur de recherches à l’IRIS, ses travaux portent sur des sujets politiques, institutionnels et juridiques. Depuis 2011, il suit en particulier les phénomènes liés au « réveil arabe » et dirige l’Observatoire des mutations politiques dans le monde arabe. Il signe en 2013 : Comprendre(s) le(s) monde(s) arabe(s), Paris, Armand Colin.

Inscription Facebook

Au 8 rue Raspail 93400 Saint-Ouen

Association Opera – Conférence « l’expansion de l’islam »

Publié le Mis à jour le

Ce samedi 29 novembre à partir de 14h00 Maymana est heureux d’accueillir en ses lieux la toute nouvelle association OPÉRA pour leurs nouvelle conférence:
10819007_10152806068940851_573259270_n

L’expansion de l’islam
Tel est le thème que vous propose l’association OPÉRA pour cette deuxième conférence du cycle sur l’histoire de l’islam.
Et pour cette première année, OPÉRA vous a réservé un intervenant incontournable !
S’il est un conférencier que beaucoup de jeunes ne voudront en aucun cas rater, c’est bien le Pr Hassan Iquioussen.
Historien de formation, il saura vous transporter dans l’histoire afin de découvrir ou redécouvrir d’autres facettes de la seconde religion mondiale qu’est l’islam.
Après avoir abordé la naissance, nous parcourrons ensemble, de manière chronologique, l’expansion de cette religion, puis nous aborderons les différentes étapes importantes qui ont marquées l’histoire.
Sans plus tarder, nous vous invitons à réserver votre billet via un système de paiement sécurisé : Cliquez-ici pour réserver

Plus d’informations sur : www.asso-opera.fr

À Samedi,
L’équipe OPÉRA et l’espace Maymana

Pas de printemps sans la Palestine

Publié le Mis à jour le

Quatre ans après, que reste-t-il de ce souffle arabe qui a emporté deux dictateurs réputés inamovibles tant ils étaient les partenaires fiables de l’Occident?

Affiche de l'évènement
Affiche de l’évènement
Toutes ces manifestations, leurs répressions très souvent sanglantes, ont-elles été le fait de masses populaires qui n’avaient plus rien  perdre et avaient à reconquérir leur dignité?
Ont-elles été manipulées par quelques activistes professionnels, entraînés par l’organisation serbe OTPOR créée en 1998 grâce aux fonds étasuniens de la NED pour encadrer des révoltes non violentes partout où un mécontentement populaire se manifeste pour l’orienter?
Le bilan du printemps arabe est grevé par les ingérences étrangères sous la forme d’ONG habilement instruites mais aussi d’interventions militaires brutales sans aucune cosmétique qui en altérerait les traits franchement impérialistes comme en Libye, au Mali, au Bahreïn.
Un autre facteur travaille à la fois ouvertement et de manière souterraine la question arabe.
Il s’agit de l’intrus israélien qui occupe militairement la Palestine depuis 1948 avec l’appui de l’Occident.
L’entité sioniste au départ indiscernable dans le vaste plan de la poursuite de la colonisation du monde arabe après qu’il eût formellement repris son indépendance s’autonomise de plus en plus de ses tuteurs, parrains et financiers.
Elle noue depuis les accords de Camp David des alliances avec ses voisins arabes, et prétend mener le jeu  en les opposant les uns contre les autres.
Elle veut faire aboutir son programme de transformer tout ce qui lui est proche en champ de ruines fragmenté.
Aucun printemps  arabe ne verra le jour tant que la Palestine restera occupée.
Venez nombreux à l’espace Maymana le dimanche 23 novembre à 15 heures
Une conférence sera donnée sur ce thème par René Naba.

René Naba
René Naba

Événement Facebook